5 posts / 0 nouveau
Dernière contribution
JoKeR
Portrait de JoKeR
Offline
Last seen: Il y a 2 semaines 1 jour
Joined: 22/08/2012 - 01:43
The Sprawl : cyberpunk fueled by the apocalypse avec option magie

The Sprawl : cyberpunk fueled by the apocalypse avec option magie

Je l'ai annoncé à la Picardia : l'année prochaine je maîtrise plus à SR je maitrise à The Sprawl !

C'est un jeu "fueled by the apocalypse", c'est-à-dire inspiré par Apocalypse World, un jdr narratif qui a renouvelé beaucoup de choses dans le jdr. CA permet de jouer vite et fort, d'aller à fond dans l'ambiance, l'action et les relations et on créé son setting en début de campagne... ou on en adopte un.

Bref grâce au financement de tout les palliers possibles et imaginables il y aura en plus un setting avec de la magie et les règles qui vont avec et ça rend le fan de SR en moi fort heureux, voyez-vous. Je viens de le commander et je vous ferai un retour quand je l'aurai entre les mains et l'aurai fait tester. Si vous voulez une idée un peu plus concrète, vous pouvez aller écouter les podcast de 2d6+cool

Kyomi
Portrait de Kyomi
Offline
Last seen: Il y a 11 mois 2 semaines
Joined: 21/08/2012 - 21:32
En tout cas un jeu à 24€ et

En tout cas un jeu à 24€ et les aides de jeu en téléchargement gratuit, j'avoue qu'on a un peu moins l'impression d'être pris pour des vaches à lait. Ca a l'air stylé, j'attends ton retour alors ! 

--- 

Qui est fait pour la tragédie et la souffrance absurde? Personne. La tragédie de l'homme qui n'était pas fait pour la tragédie, c'est la tragédie de tout homme.

Ph.R.

Max Anderson
Portrait de Max Anderson
Offline
Last seen: Il y a 21 heures 47 min
Joined: 22/08/2012 - 08:35
J'ai testé nanochrome lors d

J'ai testé nanochrome lors d'un one shot il y a pas longtemps, qui m'a paru aussi assez sympa comme système "léger" pour du cyberpunk / Shadowrun.

JoKeR
Portrait de JoKeR
Offline
Last seen: Il y a 2 semaines 1 jour
Joined: 22/08/2012 - 01:43
Normalement je l'aurait reçu

Normalement je l'aurait reçu d'ici le stage.

Blade
Portrait de Blade
Online
Last seen: Il y a 1 min 18 sec
Joined: 21/08/2012 - 10:32
On a testé. C'était sympa,

On a testé. C'était sympa, mais en bonne compagnie tous les jeux le sont ;-)

Il y a de bonnes idées, le système de jeu encadre bien les missions (avec même le jet de rencontre avec le Johnson et le jet de "se faire payer" pour déterminer si c'est un cross ou pas), les personnages vont pouvoir tous faire un peu tout, mais les spécialistes vont vraiment briller dans leur domaine.

Par contre ça reste plus un cadre pour une narration coopérative plus qu'un système de jeu en lui-même. Je m'explique : dans un jeu traditionnel, le MJ va définir la situation, les PJs vont choisir leur réactions et le système va gérer le resultat des actions et le MJ va faire évoluer la situation. Dans The Sprawl, le MJ fixe le cadre de base, les PJs choisissent leur intention, le système décide de l'évolution de la situation et le MJ gère le résultat des actions.

Prenons un exemple : les PJs vont dans un bar pour surveiller un gagner qu'ils suspectent être lié à leur affaire.
Système traditionnel : le MJ décide que le ganger se sent surveillé et qu'il a demandé à la serveuse de rester vigilante et de couvrir son départ si besoin. Les PJs devront donc détecter que la serveuse les surveille, ou ne pas attirer l'attention, ce qui sera réglé par le système de jeu. S'ils se font griller, le MJ décidera de comment le ranger et la serveuse réagiront.

Dans the Sprawl, le MJ décide juste que le ganger est lié à l'affaire. Les PJs choisissent de le surveiller. S'ils réussissent leur jet, le système considère qu'ils obtiennent l'info. S'ils ont une complication, le MJ va devoir choisir (potentiellement proposer différents choix aux PJs qui vont choisir) quelle est la nature de cette complication. Ça peut être le coup de la serveuse comme ça peut être autre chose.

Ça a ses avantages et ses inconvénients. Ça demande beaucoup d'improvisation de la part du MJ et ça reporte une grosse part de la responsabilité de l'évolution de la partie sur ses épaules. Si on reprend l'exemple plus haut, le MJ devra non seulement improviser la nature de la complication (la serveuse ? Les potes du ganger ?) mais aussi son impact (juste faire monter la pression, blesser les PJs, faire perdre définitivement la piste du ganger ?). Heureusement, le jeu propose pas mal de complications prédéfinis ainsi qu'apparemment pas mal de conseils au MJ. On n'est pas dans Apocalypse World où un échec au jet pour determiner s'il y a une embuscade implique l'apparition de l'embuscade et où une complication à un jet d'infiltration réussi peut être que l'infiltration est ratée.

Bref, c'est un genre particulier, mais dans ce genre, de ce que j'en ai vu, c'est plutôt réussi. A la rigueur, je serais même tenté de définir une liste de complications potentielles pour chaque manoeuvre, d'ajouter un mécanisme d'enjeu pour adapter l'importance des complications au niveau de danger de la scène et de tourner sans MJ...

_____________________________________________ Muscles, sang, sexe, intelligence... et carreaux.